Amaranth & chia seeds crackers (gluten-free & eggless) with two dips – crackers aux graines de chia et amarante, avec deux dips

(en français, plus bas)

Gluten-free baking is a great way to diversify the cereals we are consuming, as well as a way to have baked treats that give a pleasantly light feeling to your digestive system.

I am most likely not allergic to gluten, but feel so good and light when I have a few gluten-free days that I am exploring the possibilities of gluten-fee baking more and more often…

A bag of amaranth flour had been lying in my pantry for quite some time and I thought it was time to use it, before summer heat (well, that is if there is ANY kind of warm weather this summer???)

What is amaranth?

Amaranth is an amazing source of nutriments. Imagine: its tiny seeds, very similar-looking to poppy seeds are very high in protein, in an amino acid called lysine and in minerals such as calcium, iron, and magnesium !

Amaranth is cultivated and consumed  in many parts of the world, there are more than fifty different kinds of amaranth. Some of you have tried their leaves, their roots or even the grain, but what about the  flour?

My first attempt in baking with amaranth flour has been quite unsatisfactory: I had tried to bake lemon muffins, but as its taste is noticeable and pretty unusual, they were not my best muffins … However, I did not let this first attempt discourage me and kept on searching for other recipes. I then tried chocochips cookies and the result was equally frustrating. I decided to temporarily leave the sweet side and try to bake savoury goodies instead, thinking that the kind of earthy taste might go well with some spices and herbs…

Bingo! Not only did the taste of amaranth blend well with sun-dried tomatoes, garlic and herbs, but the slightly sandy and dry texture turned out to be perfect for crackers.

Actually, I experimented something else at the same time: the use of  “soaked” seeds as egg replacer , in this case, chia seeds but it could have been flax seeds. Indeed, when water is added to flax or chia seeds, after a few minutes, the water becomes like gelatinous, very similar to egg white. It is commonly used in vegan baking to replace eggs.

Did the name “chia seeds” arose your curiosity, too?

Chia seeds are among the so-called “superfood”  because these very tiny seeds are packed with good stuff, including a very high concentration of omega 3, antioxydants, etc… I have just discovered them and will surely experiment more with them, so stay tuned!

Amaranth savoury crackers (gluten-free)
Freely inspired by this recipe
Ingredients for about 30 crackers
100g amaranth flour
35g rice flour
75g potato starch (or arrow root, or corn starch)
½ teaspoon baking soda
½ teaspoon salt
¼ teaspoon freshly ground black pepper
½ teaspoon ajwain seeds, coarsely crushed (can be replaced by 1/2 tsp dried thyme)
1 teaspoon oregano
2 tablespoons sesame seeds
2 garlic cloves, crushed
30g sun-dried tomatoes, finely chopped
1tablespoon chia seeds (or flax seeds), ground
3 tablespoons warm water
3 tablespoons olive oil
3-5 tablespoons water

Method:
Put the ground chia seeds in a bowl and add in 3 tablespoons of warm water. Stir and keep aside.
Preheat the oven at 190°C
Put all the dry ingredients in a large mixing bowl; stir to combine them well.
Add the chopped dried tomatoes and crushed garlic and stir.
In a separate small bowl, whisk together the olive oil and 3 tablespoons of water.
Stir into the dry ingredients and add the chia (or flax) seeds which will have been transformed into a thick jelly.
Keep stirring until the dough is formed. You might need to add some more water, one tablespoon at a time. I added 5 tablespoons of water.
Place a parchment paper on your working space. Put the dough on it and cover with another sheet of paper.
Roll the dough until very thin, 2-3 mm. Cut shapes with a knife or a cookie cutter.
Lay a baking tray with parchment paper and put the crackers on it. Poke each cracker 2 or 3 times with a fork.
Bake for about 15 minutes, until the crackers start to be light brown.

I am sending these crackers:

– to Simona, from the blog Briciole, who is hosting the event “Healing Foods” for July, putting the spotlight on whole grains.

Healing Foods is an event started by Siri of the blog: Cooking with Siri.

– to Tamana, from the blog: Dazzling Kitchen, who is hosting the event “Cooking with Seeds” for July, featuring Chia seeds. Cooking with seeds is an event started by Priya of the blog Priya’s Easy and Tasty Recipes.

 

Asparagus dip:

ingredients for 1 bowl

200g green asparagus

100g feta cheese

1 dry red chilli

1 clove garlic

2 tablespoons olive oil

salt and pepper to taste

Method:

Wash the asparagus with plenty of water and trim their stem, cutting about 3-4 cms.

Cook them in a steamer for 5 minutes (or in a pan, with 3 tablespoons of water and a pinch of salt, on medium heat for 5 minutes).

Drain them and let them cool down.

Combine all ingredients in a food processor and blend until smooth paste.

Decorate with a bit of crumbled feta and one asparagus.

Dried tomato dip

ingredients for one small bowl

75 g sun-dried tomatoes in olive oil, drained

100g feta cheese

1/4 teaspoon freshly ground black pepper

1/2 teaspoon dried oregano

1/2 teaspoon cayenne chilli

1 teaspoon capers

Method:

Put the ingredients in a blender and blend until a smooth paste.

Crackers aux graines de chia et amaranthe, avec leurs deux dips colorés

Cuisiner sans gluten est un excellent moyen de diversifier les céréales que nous consommons, et cela donne une sensation de légèreté, très agréable pour le système digestif.

Je ne suis probablement pas allergique au gluten, mais je me sens si bien et  quand je passe quelques jours “sans gluten” que je suis très motivée par l’ l’exploration des possibilités de cuisiner plus souvent sans gluten…

Un paquet de farine d’amarante m’attendait depuis quelque mois dans mon placard et j’ai pensé qu’il était temps de s’en servir, avant l’arrivée des grosses  chaleurs estivales (enfin, c’est juste au cas où un peu de chaleur arriverait cet été???)

Qu’est-ce que l’amarante?

L’amarante est une graine gorgée de nutriments. Imaginez: ses graines minuscules, qui ressemblent aux graines de pavot sont très riches en protéines, en un acide aminé appelé la lysine et en minéraux, tels que le calcium, le fer et le magnésium!

L’amarante est cultivée et consommée dans de nombreuses régions du monde. Il existe plus de cinquante sortes d’amarante. Certains d’entre vous ont déjà goûté à leurs feuilles, leurs racines ou même leurs graines, mais qui a essayé la farine?

Ma première tentative avec la farine d’amarante a été plutôt insatisfaisante: j’avais essayé de préparer des muffins au citron, mais comme son goût est assez inhabituel et prononcé, ce ne furent de loin pas mes meilleur muffins … Cependant, je n’ai pas laissé cette première tentative me décourager et j’ai continué à rechercher d’autres recettes… J’ai ensuite essayé des cookies  aux pépites de chocolat, là encore, un résultat qui ne fut pas à la hauteur de mes espérances… J’ai donc décidé d’abandonner temporairement le sucré et d’essayer de faire du salé, pensant que le goût un peu spécial de l’amarante pourrait bien se marier avec certaines épices et fines herbes …

Ouf! Non seulement le goût de l’amarante va très bien avec les tomates séchées, l’ail et les herbes, mais la texture légèrement sablonneuse et craquante s’est avérée être parfait pour des crackers!

En préparant ces crackers, j’ai en même temps expérimenté quelque chose que je voulais essayer depuis longtemps: l’utilisation de graines trempées dans de l’eau pour remplacer les oeufs. Cette fois, j’ai utilisé des graines de chia, mais ça aurait pu être des graines de lin. En effet, au contact de l’eau, ces graines se transforment en gel plutôt visqueux dont la consistance rappelle le blanc d’oeuf.

Est-ce que l’évocation des  «graines de chia” a aussi éveillé votre curiosité?

Les graines de chia font partie des «super aliments» parce que ces graines minuscules sont bourrées d’excellents nutriments: elles contiennent une concentration très élevée d’ oméga 3, d’antioxydants, etc .. Je viens de les découvrir et vais continuer à faire des expériences avec elles… Affaire à suivre…

Crackers aux graines de chia et amarante (sans gluten)

Ingrédients pour environ 30 crackers
100g de farine d’amarante
35g de farine de riz
75g de fécule de pomme de terre (ou de maïs)
½ cuillère à café de bicarbonate
½ c. à café de sel
¼ c. à café de poivre noir fraîchement moulu
½ cuillère à café de graines d’ajowan, grossièrement écrasées (ou un brin de thym)
1 cuillère à café de l’origan
2 cuillères à soupe de graines de sésame
2 gousses d’ail écrasées
30g de tomates séchées, coupées en petits morceaux
1 cuillère à soupe de graines de chia (ou graines de lin), moulues
3 cuillères à soupe d’eau chaude
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
3-5 cuillères à soupe d’eau

Préparation:
Mettez les graines de chia moulues dans un bol et ajouter 3 cuillères à soupe d’eau tiède. Remuer et laisser reposer.
Préchauffer le four à 190 ° C
Mettre tous les ingrédients secs dans un grand saladier et remuer pour bien les mélanger.
Ajouter les tomates séchées et l’ail écrasé et remuer.
Dans un petit bol, fouetter ensemble l’huile d’olive et 3 cuillères à soupe d’eau.
Incorporer aux ingrédients secs et ajouter le chia (ou de lin) qui s’est transformé en gelée plutôt compacte.
Continuer de remuer jusqu’à ce que la pâte soit formée. Il est probable que vous aurez besoin d’ajouter un peu d’eau, attention de n’ajouter qu’une cuillère à soupe à la fois. J’ai utilisé 5 cuillères à soupe d’eau en tout.
Poser du papier sulfurisé sur votre espace de travail. Déposer la pâte dessus et recouvrir avec une autre feuille de papier sulfurisé.
Etaler la pâte jusqu’à ce qu’elle soit très fine, 2-3 mm.

Découper des formes avec un couteau ou un emporte-pièce.
Couvrir une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé et déposer les crackers dessus. Piquer chacun 2 ou 3 fois avec une fourchette.
Cuire au four pendant environ 15 minutes, jusqu’à ce que les biscuits commencent à être un peu dorés.
Une fois qu’ils ont refroidis, les conserver dans un récipient hermétique.

Dip aux Asperges:

Ingrédients pour 1 bol
200g d’asperges vertes
100g de feta
1 piment rouge séché
1 gousse d’ail, finement hachée
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
sel et poivre pour assaisonner

Préparation:

Laver les asperges à  l’eau et couper leur tige d’environ 3-4 cm.
Les faire cuire à la vapeur pendant 5 minutes (ou dans une casserole, avec 3 cuillères à soupe d’eau et une pincée de sel, à feu moyen pendant 5 minutes).
Egoutter les asperges et les laisser refroidir.
Mettre tous les ingrédients dans le blender d’un robot culinaire et mixer jusqu’à ce que le mélange soit lisse.
Décorer avec un peu de feta émiettée et une asperge.

Dip aux  tomates séchées

ingrédients pour un petit bol
75 g de tomates séchées conservées dans l’huile d’olive, égouttées
100g de feta
1 / 4 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
1 / 2 cuillère d’origan séché
1 / 2 cuillère à café de piment de Cayenne
1 cuillère à café de câpres

Préparation:

Mettre tous les ingrédients dans le blender d’un robot culinaire et mixer jusqu’à ce que le mélange soit lisse.

Okra (bhindi) with tomato & coriander – Gombos à la tomate et coriandre

(recette en français, plus bas)

When I started reading my copy of “Plenty” (Ottolenghi’s latest cookbook), my “waow” and “I must try this one” were popping out on every page… One of the reason that makes me adore and almost worship Ottolenghi’s recipes is the way he blends spices and flavours…Sometimes, the combinations seems really bold and very unusual (mushroom with cinammon??) until one actually prepares the recipe and actually tastes it …  His influences are, of course Mediterranean and Middle Eastern, but they go further, to Persia, India and Asia… The original recipe for these okra, for example, has dried lime, which is frequently found in persian, morrocan and gulf-region cuisine. I have already prepared it a couple of times and each time, it was a big hit. (one more recipe that Mr Artichoke liked very much and a great way to have him enjoy eating  veggies!!)

ingredients for 4 servings:

recipe from Yotam Ottolenghi’s “Plenty”, with a few minor changes

1 tablespoon olive oil

1 teaspoon coriander seeds

1 medium onion, thinely sliced

2 capsicums (red or green), cut into stripes

1 green chilli

1 bunch parsley, chopped

1 bunch coriander, chopped

3 medium-size tomatoes, chopped

1 tablespoon paprika

400g okra (fresh or frozen), stalk removed and cut into 3cm chunks

a dozen pitted black olives, cut in half

1 1/2 tablespoon lemon juice

1 tablespoon mint, chopped

salt and pepper to taste

Method:

Preheat the oven at 200°C.

When it is hot, put the okra on a baking tray, covered with parchment paper and drizzle some olive oil on them. Sprinkle with some salt and roast for about 15 minutes.

Heat the oil in a pan. Add the coriander seeds and when they start to pop, add the chopped onion.  Reduce heat to medium and fry for about 10 minutes, until the onion become soft.

Add the chilli, peppers, parsley and the coriander. Stir well.  Cook for 5 minutes.

Add the paprika, tomatoes and a cup  of water. Cover with a lid and simmer for about 5 minutes. If it becomes too dry, add some more water, the consistency should be of a thick gravy.

By that time, the okra should be roasted. Add them in the pan, along with the olives, salt and pepper.

Before serving, add the lemon juice, stirring delicately and sprinkle with a tbs of mint and a tbs of coriander.

Serve as part of a mezze, as starter, with pita bread or bagette, or as main course, with rice.

The mushroom on the pictures are another of Ottolenghi’s recipes: cinammon mushrooms. Try it , it is surprising, but so yummy!! (here)

I am sending these okra to:

 

 

 

Aipi of US Masala and Priya of Mharo Rajasthan’s recipes for today’s Bookmarked recipes no.25

 

..

 

 

Gombo à la tomate et coriandre

Lorsque j’ai commencé à lire “Plenty”, (livre de recettes de Ottolenghi) , je prononçais des  “waow” et “je dois essayer celle-là” à chaque page … Une des raisons qui me fait adorer et être une totale adepte des recettes d’Ottolenghi, est sa manière de mélanger les épices et les saveurs … Ses influences sont, bien sûr, la cuisine méditerranéenne et moyen-Orientale, mais elles vont plus loin, en Perse, en Inde et en Asie … La recette originale pour ces gombo, par exemple, utilise des limes séchées, que l’on retrouve dans les cuisines  persanne, marocaine et de la région du Golfe. J’ai déjà préparé cette recette plusieurs fois et à chaque fois, elle a eu beaucoup succès. (et youpi, ça fait une recette de plus pour que M. Artichoke aime manger des légumes!)
Ingrédients pour 4 personnes:

recette adaptée de “Plenty” de Yotam Ottolenghi, avec quelques modifications minimes

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à café de graines de coriandre

1 oignon moyen, haché

2 poivrons (rouge ou vert), coupé en lamelles

1 piment vert, haché

1 bouquet de persil, ciselé

1 bouquet de coriandre, ciselée

3 tomates moyennes, coupées en petits dés

1 cuillère à soupe de paprika

400g de gombos (frais ou surgelés),  coupés en
morceaux de 3 cm, sans la base

une douzaine d’olives noires dénoyautées, coupées en deux

1 1 / 2 cuillère à soupe de jus de citron

1 cuillère à soupe de menthe, hachée

1 cuillère à soupe de coriander, ciseléesel et poivre

Préparation:

Préchauffer le four à 200 ° C.

Quand il est chaud, disposer les gombos sur une plaque de cuisson, recouverte de papier sulfurisé et verser un filet d’huile d’olive.
Saupoudrer d’un peu de sel et faire rôtir pendant environ 15 minutes.

Chauffer l’huile dans une poêle. Ajouter les graines de coriandre et quand elles commencent à frétiller, ajouter l’oignon haché. Réduire à feu moyen et faire frire pendant environ 10 minutes, jusqu’à ce que l’oignon devienne translucide.

Ajouter le piment, le poivron, le persil et la coriandre. Bien remuer . Cuire pendant 5 minutes.

Ajouter le paprika, les tomates et une tasse d’eau. Couvrir avec
un couvercle et laisser mijoter pendant environ 5 minutes. Si ça commence à attacher, ajouter un peu d’eau, la consistance doit être d’une sauce épaisse.

A ce moment, les gombos  doivent être cuits. Les ajouter dans la
casserole, avec les olives, du sel et du poivre.Avant de servir, ajouter le jus de citron, en remuant délicatement
et saupoudrer avec une cuillère à soupe de menthe et une cuillère à soupe de coriandre.

Servir dans un mezze, ou comme entrée, avec du pain pita ou de la baguette, ou comme plat principal, accompagné de riz.

Les champignons en arrière-plan sont un autre plat du génial Ottolenghi: des champignons à la canelle: surprenant, mais délicieux! (recette ici, en anglais)

Quick & easy Paneer Makhni – Paneer à la crème, facile & rapide

(recette en français, plus bas)

Oh la la! my weeks are getting more and more hectic and I am so frustrated not to have more time cooking & visiting blogs…

Here is a paneer recipe perfect for busy times: it is very quick to prepare, full of flavours and only requires a few ingredients.

Paneer is very easy to make at home and I usually make it myself, which allows me to use organic milk as I have not found organic paneer yet!  And also, it makes me so proud to make my own cheese!!

However, for the busy days, I do not prepare my paneer but buy a great substitute: here in Switzerland, we have a mountain cheese very similar to paneer, which is called “Sérac”  (Ziger in German) and it can be found in most shops and markets, which is great! The texture and preparation of sérac are very close to the original paneer.

“Makhni”or “Makhani” means cream; in this recipe, cream can be replaced by yogurt or omitted.

Today is Diwali and I would like  to wish you all a Happy and Prosperous Diwali!

Here is a part of our last year diwali table at home :

ingredients for 2 servings (main) or 4 (side dish)

recipe adapted from iMonisha Bharadwaj “Saveurs des Indes”

250g paneer, diced

1 tablespoon oil

1 teaspoon grated ginger

1 teaspoon grated garlic (about 2-3 garlic cloves)

2 onions, medium size

3 medium size tomatoes

1/4 teaspoon hot chili powder (more or less according to your taste)

1 teaspoon cumin powder

1.5 teaspoon tandoori masala powder

salt

1 dl cream

1 tablespoon coriander leaves, finely chopped

Method:

Cook the whole onions in boiling water, until translucent.

Put the drained onion, garlic and ginger in a food processor and blend until smooth.

Heat the oil in a pan. Add this mixture and fry for one or 2 minutes, stirring constantly.

Add the spices and fry for 1 more minute. Reduce the heat to medium.

Purée the tomatoes in a food processor and add to the mixture. Season with salt.

Simmer on medium heat for about 10 minutes.

Slowly add half of the cream and the paneer cubes.

Cook for 3-4 minutes.

Before serving, add the remaining cream and sprinkle with coriander leaves.

Oh la la! mes semaines sont très, très chargées et je suis toute frustrée de ne pas avoir plus de temps pour cuisiner et visiter mes blogs préférés..

Voici une recette de paneer (fromage indien) parfaite quand on n’a peu de temps: elle est très rapide à préparer, pleine de saveurs et ne nécessite que quelques ingrédients.

Le paneer est très facile à faire à la maison et normalement, je le fait ‘ moi-même, ce qui me permet d’utiliser du lait bio, vu que je n’ai pas encore trouvé du paneer bio! Et surtout, je suis toute fière de faire mon propre “fromage”!

Quand j’ai moins de temps, je ne prépare pas mon paneer, mais j’achète un excellent substitut: en Suisse, nous avons un fromage de montagne qui ressemble beaucoup au paneer,  appelé “Sérac” (Ziger en allemand) et il peut être trouvé dans la plupart des magasins et des marchés, ce qui est génial! La texture et la préparation de sérac sont très proches du paneer original .

“Makhni» ou «Makhani” veut dire “crème”; dans cette recette, la crème peut être remplacée par du yaourt ou omise.

Aujourd’hui, c’est Diwali, la fête des lumières Hindoue, je vous souhaite donc à toutes et tous un très joyeux Diwali!

Voici une partie de notre table de Diwali de l’année dernière:

Ingrédients pour 2 personnes (principal) ou 4 (entrée)

recette adaptée de Monisha Bharadwaj «Saveurs des Indes”

250g paneer, coupé en gros dés

1 cuillère à soupe d’huile

1 cuillère à café de gingembre râpé

1 cuillère à café d’ail râpé (environ 2-3 gousses d’ail)

2 oignons, de taille moyenne

3 tomates de taille moyenne

1 / 4 c. à café de poudre de piment (plus ou moins selon votre goût)

1 cuillère à café de cumin en poudre

1,5 cuillère à café de mélange tandoori (si vous n’en avez pas le garam masala va bien aussi, avec une saveur différente)

sel

1 dl de crème

1 cuillère à soupe de feuilles de coriandre, haché finement

Préparation:

Faire cuire les oignons entiers dans l’eau bouillante, jusqu’à ce que qu’ils soient translucides (environs 15 minutes).

Mettre les oignon égouttés, l’ail et le gingembre dans un mixer et mixer jusqu’à consistance lisse.

Chauffer l’huile dans une poêle. Ajouter ce mélange et faire frire pendant une ou 2 minutes, en remuant constamment.

Ajouter les épices et faire revenir pendant 1 minute. Réduire le feu à moyen.

Réduire en purée les tomates dans un robot culinaire et ajouter au mélange. Assaisonner avec le sel.

Laisser mijoter à feu moyen pendant environ 10 minutes.

Lentement, ajouter la moitié de la crème et les cubes de paneer.

Faites cuire pendant 3-4 minutes.

Avant de servir, ajouter le reste de crème et parsemer de feuilles de coriandre.

Servir avec des chapatis ou du riz basmati nature.