Lentils with fenugreek seeds – Lentilles/dal au fenugrec

(en français, plus bas)

“Bitter” is usually not referring to something pleasant, whether we speak of an experience, words, or as you can guess, food…

But what about getting to know better this bitter taste and slowly starting to like it, before realizing you have actually become addicted to it?

The bitter taste is often considered as an acquired taste, and if you leave alone coffee, tonic water (quinine), chicory and dandelion, it is often absent of the Western cuisine.

Both Chinese and Ayurvedic medicines praise the bitter taste, as a great help for digestion, general cleansing and weight loss . They both advise it should be included in every meal, because all of the tastes (6 for Ayurveda and 5 for Chinese medicine) should be represented in a well-balanced meal!

Today, I would like to share with you my enthusiasm for a very versatile bitter ingredient: Fenugreek.

Fenugreek is commonly used in Indian cooking, whether it is its seeds or its leaves, fresh or dried. The great thing about it is that it is not very bitter and once you try its earthy, musky taste, I bet there are chances that you will get addicted to it, too! (more info about fenugreek seeds properties, click here)

This recipe has been found and slightly adapted from Priya‘s blog. It is so easy to prepare and so smooth and conforting to eat that I nearly prepare it every week!

ingredient for 4 servings as side dish:

recipe slightly adapted from Priya’s Easy and Tasty recipes (here)

1 cup toor dal
1 tablespoon fenugreek seeds
1/4 turmeric powder
1 tablespoon oil
1 pinch asafoetida
12 curry leaves
1/2 teaspoon mustard seeds
1/2 teaspoon urad dal
2 cloves garlic, crushed
1 dried red chilli, slit in two
1/4 teaspoon freshly ground black pepper
salt to taste
Method:
Rinse the dal with plenty of water, until water is clean.
Put in a pot, with about 4 times its volume in water.
Add the turmeric and fenugreek seeds.
Bring to a boil and cook until dal is soft even a little mushy. For me it takes about 30 minutes. If you use a pressure cook, Priya advises to go until 3 whistles. Season with salt and the black pepper. Keep aside.

Heat the oil in a pan. When it is hot, add the asafoetida, urad dal, mustard seeds and curry leaves. Stir well and fry for 30 seconds. Reduce the heat and add the crushed garlic and the red chilli. Fry for 30 more seconds.

Pour the spices over the dal and combine well. Gently simmer for 5 more minutes.

Serve with rice or bread.

I am sending this recipe:

– to Aipi and the other Priya’s event: Bookmarked recipes no. 42

– to Suma’s Cooking with Whole food: Toor dal, an event started by Kiran.

– to My Legume Love Affair no 35, hosted this month by Smitha. MLLA is an event started by Susan of the blog The Well-Seasoned Cook, celebrating legumes.

– To Kiran ,who is hosting Cooking with Seeds, an event started by Priya

Lentilles au fenugrec

“Amer” ne fait généralement pas référence à quelque chose d’agréable, que l’ on parle d’une expérience, de mots, ou comme vous pouvez le deviner, de nourriture …

Alors, pourquoi ne pas apprendre à mieux connaître ce goût amer et peut-être même commencer doucement à l’aimer, voire même d’y devenir accro?

Le goût amer est considéré comme un goût “acquis” ou “appris” et exception faite du café, du soda “tonic” (à la quinine), des endives et de la dent-de-lion, il est souvent absent de la cuisine occidentale.

Les médecines chinois et ayurvédique ne tarissent pas de louanges pour le goût amer, considéré comme une grande aide pour la digestion, la détoxification générale et la perte de poids. Les deux recommandent d’ailleurs d’en consommer à chaque repas, car tous les goûts (6 pour l’Ayurveda et 5 pour la médecine chinoise) devraient être représentés dans un repas bien équilibré!

Aujourd’hui, je voudrais donc partager avec vous mon enthousiasme pour un aliment amer: le fenugrec.

Le fenugrec est couramment utilisé dans la cuisine indienne, qu’il s’agisse de ses graines ou ses feuilles, fraîches ou sèchées. La bonne nouvelle, c’est qu’il  n’est pas vraiment amer et une fois que vous aurez essayé son goût très spécial, je parie qu’il y a même des chances que vous y deveniez accro, vous aussi!

Cette recette a été trouvée et légèrement adaptée du blog de Priya. Elle est si facile à préparer et si crémeuse et réconfortante à manger que je la prépare au moins une fois par semaine!

ingrédients pour 4 personnes, en plat d’accompagnement:

1 tasse de toor dal / pigeon dal/ pois d’Angole ou pois Congo
1 cuillère à soupe de graines de fenugrec
1 / 4 cuillère à café de poudre de curcuma
1 cuillerée à soupe  d’huile
1 pincée d’asafoetida
12 feuilles de curry
1 / 2 cuillère à café de graines de moutarde
1 / 2 cuillère à café d’ urad dal (lentilles blanches)
2 gousses d’ail écrasées
1 piment rouge séché, coupé endeux
1 / 4 c. à café de poivre noir fraîchement moulu
sel pour assaisonner


Préparation:
Rincer le dal dans beaucoup d’eau, jusqu’à ce que l’eau soit claire.
Mettre dans une casserole, avec environ 4 fois son volume en eau.
Ajouter les graines de fenugrec et le curcuma.
Porter à ébullition et cuire jusqu’à ce que dal soit tendre, presque en purée. Chez moi, ça prend environ 30 minutes. Si vous utilisez une cocotte minute indienne, Priya conseille d’attendre  3 sifflements. Assaisonner avec du sel et le poivre noir. Mettre de côté.

Chauffer l’huile dans une poêle. Quand elle est chaude, ajouter l’ asafoetida, l’urad dal, les  graines de moutarde et les feuilles de curry. Bien mélanger et faire revenir pendant 30 secondes. Réduire le feu et ajouter l’ail écrasé et le piment rouge. Faire revenir pendant encore 30 secondes.

Verser les épices sur les lentilles et bien mélanger. Remettre sur le feu et laisser mijoter doucement pendant 5 minutes supplémentaires.

Servir avec du riz ou des chapattis.

Moong daal with watercress – Daal (lentilles “moong”) au cresson

(en français, plus bas)

There are days, when I just feel like having  light and comforting food… This daal is one of them. The fact that it does not have garlic or onion in the seasoning makes it very easy to digest and  the watercress adds a lot of vitamin A & C . Perfect for the cold winter or hot summer days…

ingredients:

150g moong daal, washed and drained

1/2 teaspoon turmeric

1 bunch fresh watercress, washed, stems cut

salt to taste

1 teaspoon whole panch phoron

1/2 teaspoon mustard seeds

1 teaspoon cumin seeds

1 tablespoon oil

1 bay leaf

1 dry red chili

1 teaspoon grated ginger

1 pinch asafoetida

Method:

Put the daal in about  times its volume in water, with the turmeric. Bring to a boil and then reduce heat , and let simmer until the daal is cooked. As I do not use a pressure cooker, it takes about 40 minutes for me to get a mushy consistency.

Dry roast the panch phorom, mustard and cumin seeds. Let them cool down and grind. Keep aside.

When the consistency is mushy, add the coarsely chopped watercress and cook on medium heat for 2-3 minutes.

Mix two teaspoons of the powdered spices  with one teaspoon of water, to make a paste. Heat the oil in another pan. Fry the bay leaf, asafoetida, chili , ginger and the spices paste for about 2 minutes.

Pour over the daal and stir well. Cook for 1 more minute.

Serve with rice or chapati and lemon wedges to drizzle over the daal.

I am sending this daal to MLLA 32, hosted this month by Sandhya’s Kitchen.

MLLA is a monthly event celebrating legumes, created by Susan of the Well-Seasoned-Cook

 

Il ya des jours, où j’ai juste envie de nourriture simple et réconfortante… Ce daal en fait partie. Le fait qu’il ne contienne ni ail,  ni oignon dans l’assaisonnement,le rend très facile à digérer et le cresson ajoute beaucoup de vitamine A et C. Parfait pour les froides journées d’hiver …

ingrédients:
150g de lentilles moong, lavées et égouttées
1 / 2 cuillère à café de curcuma
1 botte de cresson frais, lavé, tiges coupées
sel au goût
1 cuillère à café de panch phoron
1 / 2 cuillère à café de graines de moutarde
1 cuillère à café de graines de cumin
1 cuillère à soupe d’huile
1 feuille de laurier
1 piment rouge séché
1 cuillère à café de gingembre râpé
1 pincée asafoetida

Préparation:
Mettre les lentilles dans environ trois fois leur volume d’eau, avec le curcuma. Porter à ébullition puis réduire le feu, et laisser mijoter jusqu’à ce que les lentilles soient cuites. Comme je n’ai pas de cocotte minute, il faut environ 40 minutes pour qu’elles soient cuites et écrasées (consistance de la purée ou d’une soupe épaisse).

Faire griller à sec le panch phorom, les graines de moutarde et cumin.

Laisser refroidir et moudre. Mettre de côté.

Lorsque la consistance  des lentilles est celle d’une soupe épaisse, ajouter le cresson, haché grossièrement et laisser cuire à feu moyen pendant 2-3 minutes.

Mélanger 2 cuillères à café des épices moulues avec une cuillère à café d’eau, ce qui va former une pâte. Chauffer l’huile dans une poêle. Faire frire la feuille de laurier, l’asafoetida, le piment, le gingembre et la pâte d’ épices pendant environ 2 minutes.

Verser sur les lentilles et bien mélanger. Cuire pendant 1 minute.

Servir avec du riz ou des chapatis, accompagnés de quartiers de citron pour verser quelques gouttes sur les lentilles.

Street Food of India: Calcutta’s Ghugni (chickpeas curry) – Curry de pois chiches, comme à Calcutta

(recette en français, beaucoup plus bas)

The diversity of Indian food will never stop to fascinate me… Whether it is prepared at home or in the finest restaurants, the variety and richness is just amazing. Street food is no exception. Each region has its typical street food. Whenever we travel to India, I am always thrilled to observe what is being served, how the vendors pack every items on a tiny stall or in a basket and then prepare it for their customers. I read once that in India an estimated 2 millions people eat street food per day. To my greatest regret, I am not  eating street food as much as I would like…

Here is a recipe for Ghugni, a chickpea curry found sold in the streets of Calcutta and some pics of street stalls from our last trip to Cal’

The teacup you can see on the pictures is very typical from Calcutta. A very environment-friendly clay cup, that can be found by all the chai walas (tea vendors) there.

ingredients for about 4 servings:

(adapted from S.Parkes & U. Sarkhel: “the Calcutta Kitchen”)

250 g cooked chick peas
2 potatoes, peeled and diced
1 bay leaf
2 tablespoons grated coconut ( fresh or dessicated)
1 big onion, peeled and finely chopped
1 tomato, chopped
spices mix no.1:
2 cloves
2 cm cinnamon stick
1 teaspoon cumin seeds
3/4 teaspoon coriander seeds
spice mix no.2:
1/2 teaspoon cumin powder
1 pinch red chilli powder (or more if you like it hot!!)
1/2 teaspoon fennel seeds, coarsely ground
2 cm fresh ginger, grated
2 fresh green chillies, slit into two
serving topping:
1/2 teaspoon tamarind concentrate, diluted in 2 tablespoons of warm water
1 tablespoon grated jaggery (or brown sugar)
1 pinch salt
2 tablespoons coriander leaves, chopped
Method:
Grind the ingredients of  “spices mix no.1” . Heat one tablespoon of oil in a pan and add 2 teaspoons of this ground spice mix and fry for 1 minute, stirring constantly.
Add the potato cubes , stir well and reduce to medium heat. Fry until they are half-cooked and have a golden colour. Keep aside.
Heat one tablespoon of oil in a saucepan and add the chopped onion; until light brown. Add the  ingredients of the spice mix no.2, season with salt and stir well.
Add the chickpeas and potatoes. Add water, coming halfway up the height of potatoes/chickpeas. Simmer for 5 minutes or until potatoes are cooked.
Combine the tamarind concentrate, jaggery and salt.
Pour over the chickpeas/potatoes. Sprinkle with chopped tomatoe, coconut and  coriander and serve.
I am sending this bowl of ghugni:
to Divya from the blog Dil Se who is this month’s hostess for the monthly MLLA, an event started by Susan of the Well-seasoned Cook
and to
Priya from the Blog Mharo Rajasthan’s recipes who is hosting: Flavours of Bengal
La diversité de la nourriture indienne ne cesse jamais de me fasciner … Qu’elle ce soit préparée à la maison ou dans les meilleurs restaurants, sa grande variété et richesse est tout simplement incroyable. La nourriture vendu dans les rues (street food)  ne fait pas exception. Chaque région a sa nourriture des rues typiques. Chaque fois que nous voyageons en Inde, je suis toujours très enthousiaste pour  observer ce qui est servi, la façon dont dont elle est préparée, comment les vendeurs ont tous les ingrédients et éléments nécessaires pour préparer leurs plats, sur un mini stand ou parfois, dans un grand panier. J’adore les observer préparer la nourriture pour leurs clients. J’ai lu une fois qu’en  Inde on estime que 2 millions de personnes mangent des snacks des rues par jour. A mon plus grand regret, je n’y goûte pas aussi souvent que je le souhaiterais…Voici une recette pour Ghugni, un pois chiche au curry trouvé vendus dans les rues de Calcutta et quelques photos de stands de rue de notre dernier voyage à “Cal ‘”

La tasse de thé qui est sur les photos est typique de Calcutta. C’est une tasse en argile, que je trouve très respectueuse pour  l’environnement! On en trouve  auprès de  tous les Chai Walas (vendeurs de thé dans les rues).
Ingrédients pour environ 4 portions:

250 g de pois chiches cuits
2 pommes de terre, épluchées et coupées en dés
1 feuille de laurier
2 cuillères à soupe de noix de coco râpée (fraîche ou séchée)
1 gros oignon, pelé et haché finement
1 tomate, hachée
mélange d’épices 1:
2 clous de girofle
2 cm de bâton de cannelle
1 cuillère à café de graines de cumin
3 / 4 c. à café de graines de coriandre
mélange d’épices 2:
1 / 2 cuillère à café de cumin en poudre
1 pincée de poudre de piment rouge (ou plus si vous aimez très épicé!)
1 / 2 cuillère à café de graines de fenouil, grossièrement moulu
2 cm de gingembre frais, râpé
2 piments verts frais, coupés en deux
garniture:
1 / 2 cuillère à café de concentré de tamarin, dilué dans 2
à soupe d’eau chaude
1 cuillère à soupe de jaggery râpé (ou sucre brun)
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe de feuilles de coriandre, ciselée


Préparation:
Moudre les ingrédients du “mélange d’ épices n°1”.

Chauffer une cuillère à soupe d’huile dans une poêle et ajoutez 2 cuillères à café de ce mélange d’épices moulues et faire frire pendant 1 minute, en remuant constamment. Ajouter les cubes de pommes de terre, bien mélanger et baisser à feu moyen. Faire revenir jusqu’à ce qu’elles soient à moitié cuites et légérement dorées. Mettre de côté.
Chauffer une cuillère à soupe d’huile dans une casserole et ajoutez l’oignon haché, jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Ajouter les ingrédients du mélange d’épices n°2, assaisonner avec du sel et bien mélanger.
Ajouter les pois chiches et les pommes de terre. Ajouter de l’eau, jusqu’à mi-hauteur du mélange pois-chiches/pommes de terre la hauteur des pommes de terre / pois chiches. Laisser mijoter pendant 5 minutes ou
jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites.
Mélanger le concentré de tamarin, le jaggery et le sel.
Verser sur les pois chiches / pommes de terre. Parsemer de dés de tomates, coriandre et noix de coco et servir.