Caramel and macadamia Cheesecake – Cheesecake au caramel et aux noix de macadamia

(en français, plus bas)
A few weeks ago, my dear HH from the blog From Donuts to Delirium and Stevie from Weird Combinations challenged us to make Ottolenghi’s Caramel and Macadamia Cheesecake.
As you might know, Yotam Ottolenghi is my culinary guru (here): I feverishly read and print all his recipes published in the Guardian, (The New Vegetarian) and his second book, “Plenty” is either in my kitchen or on my bedside table, for me to dream of his succulent dishes…
This challenge has also been the occasion for me to bake my first, yes, you read well, the first cheesecake I ever baked in my life!! Honestly, I have no idea why I had not tried  earlier, because I totally adore cheesecakes!
I have a warning, though: this cheesecake is truly decadent! When the soft, spongy cheese part melts away with the caramel sauce, you will feel all the sweetness of the world concentrated in that bite and it will fill you with happiness…. Then, when you will bite into the caramelised macadamia nuts, the crunchiness of the nuts and caramel will transform your happiness into a gustative bliss!
Here is the list of all the participants to this awesome challenge:
the two hosts:
and
Ingredients for 4:
recipe from Ottolenghi’s “The Cookbook”

for the base: 
80g dry biscuits (digestives, HobNobs)
40g butter, melted
for the cheesecake part:
300g cream cheese, at room temperature
60g sugar
1/2 vanilla pod
2 eggs
30ml sour cream
for the caramelised nuts:
75g macadamia nuts
45g sugar
for the caramel sauce:
30g butter
80g sugar
50ml cream
note: I did not dust the cheesecake with icing sugar, as recommended in the recipe and the original recipe is for 8 servings but I have halved the quantities.
Method:
Preheat the oven to 140°C.
Prepare the biscuit base:
Line a spring baking tin with parchment paper.
Put the biscuits in a food processor and pulse briefly (or put them in a plastic bag and smash them with a rolling pin). Mix with the butter, the consistency becomes sandy.
Transfer into the baking tin and flatten with the back of a spoon, so that the  base is tight and even.
Prepare the cheese batter:
Put the sugar and cream cheese in the bowl of a food processor with the whisk attachment. Scrape the seeds from the vanilla pod into the bowl.
Whisk until well combined. Add the eggs one by one and the sour cream. Whisk until the batter is smooth. Pour over the biscuit base and bake for 60 minutes. A knife inserted in the center should come out with a slight wet crumb attached.
Leave to cool for 30 minutes and then carefully remove the tin. I slowly pushed it to a cooling rack, leaving the parchment paper until the cake is completely cooled. Then put it in the refrigerator to chill for at least a couple of hours.
During the chilling time, prepare the caramelised nuts topping:
Line a baking tray with parchment paper and put the nuts on it. Roast them for 15 minutes. The nuts will only become slightly golden. Keep aside to cool down.
Put the sugar in a sauce-pan, big enough so that the layer of sugar is not more than 3mm high.
Heat the sugar gently. Do not stir at any moment. When the sugar is turning into a golden-brown caramel, add the roasted nuts and stir gently with a wooden spoon. When the nuts are coated, pour them over on the lined baking tray and leave to set. Instead of chopping them off roughly as indicated in the recipe, I preferred keeping all the nuts whole or halved, with some plain caramel bits. Keep aside.
Finally, prepare the caramel sauce:
I made two attempts to prepare the caramel sauce as indicated in the recipe (put butter and sugar together in the saucepan, let them melt, stirring constantly until they become golden brown)  and for some reason it did not work for me. The butter started to smell rancid and it would not blend with the sugar, even after 5 minutes of constant stirring… so I tried another way:
Put the sugar in a saucepan and let it melt on medium heat. As soon as the sugar has melted,without having started to brown, add the butter and mix well. Turn the heat to medium-high and keep on stirring until it becomes a smooth and dark caramel. Remove from heat and carefully add the cream. Leave to cool.
Finishing the cheesecake:
Put the cake on your serving plate. If the biscuit base seems to fragile, you might want to leave the bottom of your spring tin or the parchment paper.
Spoon the caramel sauce in the centre, allowing to spill over a little. Scatter the caramelised nuts on top and serve.

Cheesecake au caramel et aux noix de macadamia

Il y a quelques semaines, mes chers HH du blog From Donuts to Delirium et Stevie du blog Weird Combinations  nous ont proposé de préparer le cheesecake au caramel et noix de macadamia d’Ottolenghi.
Comme vous le savez peut-être, Yotam Ottolenghi est pour moi un véritable gourou culinaire  (ici): Je lis et imprime toutes ses recettes publiées dans The Guardian, (The New Vegetarian) et son deuxième livre, «Plenty» est soit dans ma cuisine ou sur ma table de chevet, pour moi avoir de jolis rêves avec ses plats succulents …
Ce challenge a également été l’occasion pour moi de préparer mon premier, oui, vous avez bien lu, le premier cheesecake de ma vie! Honnêtement, je n’ai aucune idée pourquoi je n’avais pas essayé plus tôt car j’adore les cheesecakes!
Il faut quand même que je vous mette en garde: ce gâteau est totalement décadent! En effet, quand la texture mousseuse et fondante rencontre la sauce au caramel, vous sentirez par toute la douceur du monde concentrée dans cette bouchée et un bonheur intense va vous envahir…. Ensuite, lorsque vous croquerez dans les noix de macadamia caramélisées, ce croquant se transformera en un pur moment de félicité pour votre palais.


Ingrédients pour 4 personnes:
recette de Ottolenghi “The Cookbook”

pour la base du cheesecake:
80g de biscuits secs (digestifs, HobNobs)
40g de beurre, fondu
pour la partie « cheese »:
300g fromage à tartiner (Philadelphia), à température ambiante
60g de sucre
1 / 2 gousse de vanille
2 oeufs
30ml de crème aigre
pour les noix caramélisées:
75g de noix de macadamia
45g de sucre
pour la sauce au caramel:
30 g de beurre
80g de sucre
50ml de crème

Note: je n’ai pas la saupoudré le cheesecake avec du sucre glace, avant de servir, comme c’était recommandé dans la recette. La recette originale est pour 8 portions, mais j’ai réduit les quantités de moitié.


Préparation:
Préchauffer le four à 140 ° C.
Pour  la base en biscuit:
Tapisser un moule à charnières avec du papier sulfurisé.
Mettre les biscuits dans un robot culinaire et pulser  brièvement (ou les mettre dans un sac en plastique et les écraser avec un rouleau à pâtisserie). Mélanger avec le beurre, jusqu’à une consistance sableuse.
Transférer dans le moule et l’aplatir avec le dos d’une cuillère, de sorte que la base soit bien tassée et uniforme.

Préparer la partie au fromage:
Mettre le sucre et le fromage dans le bol d’un robot culinaire avec l’accessoire « fouet ». Gratter la gousse de vanille avec un couteau, pour extraire les graines, et ajouter dans le bol.
Fouetter pour bien mélanger. Ajouter les œufs un à un et la crème aigre. Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Verser sur la base de biscuit et mettre au four pendant 60 minutes. Un couteau inséré au centre devrait sortir avec un petit peu de biscuit humide.
Laisser refroidir pendant 30 minutes, puis retirer délicatement le moule. J’ai doucement poussé le gâteau sur  une grille, en laissant le papier sulfurisé jusqu’à ce que le gâteau soit complètement refroidi. Puis le mettre au réfrigérateur pour refroidir pendant au moins deux heures.

Pendant le temps de réfrigération,  préparer les noix caramélisées:
Recouvrir une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé et déposer les noix dessus. Les faire  rôtir au four pendant 15 minutes. Les noix ne deviennent que très légèrement dorées. Les mettre de côté pour refroidir.
Mettre le sucre dans une casserole, assez grande pour que la couche de sucre ne soit pas plus haute que 3mm.
Chauffer le sucre à basse température. Ne pas mélanger du tout. Quand le sucre se transforme en un caramel brun doré, ajouter les noix grillées et mélanger délicatement avec une cuillère en bois. Lorsque les noix sont bien recouvertes de caramel, les verser sur la plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser refroidir. Au lieu de les hacher grossièrement comme indiqué dans la recette, j’ai préféré garder tous les noix entières ou coupés en deux, avec quelques morceaux de caramel. Mettre de côté.

Enfin, préparer la sauce au caramel:
J’ai fait deux tentatives pour préparer la sauce au caramel comme indiqué dans la recette (mettre le beurre et le sucre dans la casserole, laisser fondre en remuant constamment jusqu’à ce qu’ils deviennent couleur caramel foncé) et pour une raison que j’ignore, ça n’a pas marché pour moi. Le beurre a commencé à avoir une odeur rance et il ne s’est pas mélangé avec le sucre, même après 5 minutes passées à remuer constamment !!  Panique totale à bord, alors, j’ai finalement  essayé une autre manière:
Mettre le sucre dans une casserole et laisser fondre à feu moyen. Dès que le sucre est fondu, sans avoir commencé à brunir, ajouter le beurre et bien mélanger. Augmenter à feu à moyen-vif et continuer à remuer jusqu’à ce que le mélange devienne lisse et couleur caramel foncé. Retirer du feu et ajouter délicatement la crème. Bien mélanger et laisser refroidir.

Finitions :
Transférer le gâteau sur votre plat de service. Si la base de biscuit semble fragile, vous pouvez laisser la base du moule à charnière ou seulement le papier sulfurisé.
Verser la sauce au caramel au centre du cheesecake, en la laissant un peu couler sur les côtés … Parsemer de noix de macadamia caramélisées et servir.

Framboisier à la lavande (raspberry and lavender cake)for the Daring Bakers Challenge

(en français, plus bas)

Blog-checking lines: Jana of Cherry Tea Cakes was our July Daring Bakers’ host and she challenges us to make Fresh Frasiers inspired by recipes written by Elisabeth M. Prueitt and Chad Robertson in the beautiful cookbook Tartine.

It is once more late to post my cake for the Daring Bakers Challenge, but this challenge was a great one!  This month, we had to prepare a “fraisier” (strawberry French cake) that could be adapted with the fruit we wanted.  I immediately thought of preparing a “framboisier” (raspberry cake) but wanted to give a little twist to the traditional one…

As you might know from some previous recipes (here, here or here), I love using rose petals or rose water and could put it in nearly every single dish I prepare, but this time, I thought of using some lavender instead. I had brought some edible lavender from South of France some time ago and it was the perfect occasion to use it.

Lavender has a pretty strong flavour, so it is better to add a few petals only or at maximum a pinch.

The result was splendid! The chiffon cake itself was fluffy, light and very tasty…  I ended up making a heart-shaped cake for two because Mr Artichoke liked so much the little piece I gave him to try the cake, that he ate another BIG piece very quickly….

The lavender added a pleasant flavour, it blends very well with the raspberries. My cream was not very stiff as I did not use gelatin, but I really liked it this way! In conclusion, this was a great challenge and I will surely prepare this cake many more time! Thanks, Jana!

Basic Chiffon Cake:

recipe adapte from the one provided by Jana (here)

Ingredients:

155 g  flour

3g baking powder

140 g sugar

1/2 teaspoon salt

60 ml vegetable oil

3 large egg yolks

95 ml  water

1 teaspoon  pure vanilla extract

5 large egg whites

Method:

Preheat the oven to 160°C

Line  a  23 cm spring form pan with parchment paper.

In a large mixing bowl, stir together the flour, salt and baking powder. Add in all but 3 tablespoons of sugar. Stir to combine. Keep aside.

Put the egg whites into a mixer, and beat on medium speed using a whisk attachment soft peaks  are formed. Add the remaining 3 tbsp of sugar and beat on a medium-high speed until the whites hold firm.

In the meantime,  in another bowl,  whisk the egg yolks and the oil until well combined. Stir in the water and vanilla extract. Whisk until the mixture becomes foamy and doubles its volume.

Add the dry ingredients and mix thoroughly for about one minute, or until very smooth.

Using a grease free rubber spatula, scoop about ⅓ of the whites into this mixture and fold in very gently.  It is important to always stir in the same direction. Repeat the operation two more times, until the mixture is just combined.

Pour the batter into the prepared pan. Bake for 45 minutes.

Allow the cake to cool in the baking dish for 30 minutes, then transfer to a cooling rack.

Invert the cake and peel off the parchment paper. You might need to run a knife around the pan first.

Pastry Cream Filling:

(I used the recipe from my childhood cooking notebook)

Ingredients:

250 ml milk

½ teaspoon vanilla extract

1 small pinch dried edible lavender flowers (optional)

2 egg yolks

50g sugar

10 g cornstarch

20g flour

Method

Warm up the milk, lavender and vanilla extract on medium heat. The milk only needs to be warm but not hot.

In the meantime, whisk the egg yolks with sugar, until smooth.

Sieve in the flour and cornstarch and mix well, until the mixture is very smooth.

Continue whisking and slowly pour in the warm milk and whisk until well combined.

Pour the mixture into a pot on medium/high heat. Now, stir continuously and bring to a boil. When it boils, reduce heat to low and keep on stirring for 2 minutes, or until the mixture has thickened.

Remove from heat, transfer to a bowl and let it cool.

Pour 2dl of cream in a food processor with a whisk attachment and beat the cream. When it starts to become a little firm, add two tablespoons of sugar and keep on whisking until the cream has a firm consistency.

Gently add half of the cold pastry cream and delicately combine both.

Lavender Syrup:

Ingredients:

75 g sugar

80 ml water

1small pinch dry edible lavender flowers

Method:

Combine  water and sugar in a saucepan on medium heat.

Stir until the sugar is dissolved and bring to a boil.

Add the lavender and simmer for 4-5 minutes on low heat.

Keep aside.

Assembling the framboisier:

Line the sides the baking dish you used to bake the chiffon cake with stiff parchment paper.

Cut the chiffon cake in half horizontally. You will then have two pieces, which will be the two layers of your cake.

Fit the bottom layer into the prepared dish. Pour some of the syrup over it.

Spread a thin layer of cream on the bottom layer.

Arrange the raspberries around the sides of the cake, placing them against the sides of the dish, and in the middle, leaving some space between them.

Pipe cream in-between raspberries and then a thin layer across the top of the cake.

Place the second cake layer on top.

Instead of covering with almond paste, I preferred covering the cake with a raspberry glazing.

(Mash 50g of raspberries. Sieve them to remove the little seeds. Put in a saucepan with 0.5 dl water, 1 teaspoon agar-agar and 2 tablespoons of confectioner sugar. Bring to a boil and simmer for 2 minutes. Remove from heat and let cool down for 10 minutes. Spread a thin layer on top of the cake.)

Refrigerate for at least 4 hours.

Before serving, gently peel away the paper around your dish and take out the cake.

I served my framboisier with some raspberry coulis.

Framboisier à la lavande

C’est de nouveau un peu  tard pour poster mon gâteau pour le défi des Daring Bakers… Ce mois-ci, nous avons dû à préparer un «Fraisier»  qui pouvait être adapté avec les fruits que nous souhaitions. J’ai immédiatement pensé à préparer un “Framboisier”, en donnant un petit twist à la version traditionnelle…

Comme vous l’avez peut-être remarqué avec des recettes précédentes (ici, ici ou ici),  j’adore utiliser des pétales de rose et de l’eau de rose et pourrai en mettre dans presque tous les plats que je prépare! Alors cette fois, j’ai pensé à utiliser de la lavande. J’avais rapporté de la lavande comestibles du Sud de la France il ya quelques temps et le challenge a été l’occasion parfaite pour l’utiliser.

La lavande ayant un goût assez fort, il est préférable de n’ajouter que quelques pétales ou au maximum une pincée.

Le résultat a été une merveille! Le biscuit du gâteau était très moelleux, léger et très savoureux … J’ai fini par assembler seulement un petit gâteau pour deux en forme de coeur, car M. Artichoke a tellement aimé le petit morceau que je lui avais donné pour goûter, qu’il a très vite mangé un gros morceau….

La lavande a ajouté une saveur agréable, elle se marie très bien avec les framboises. En conclusion, ce fut un grand challenge et je vais sûrement de nouveau préparer ce gâteau ! Merci, Jana!

Biscuit de base:
Ingrédients:
155 g de farine
3g de poudre à lever
140 g de sucre
½ cuillère à café de sel
60 ml d’huile végétale
3 jaunes d’œuf
95 ml d’eau
1cuillère à café d’extrait de vanille
5 blancs d’œufs

Préparation :
Préchauffer le four à 160 ° C.
Tapisser de papier sulfurisé un moule à charnières de 23 cm.
Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel et la poudre à lever. Ajouter la quantité indiquée de sucre, moins 3 cuillères à soupe que l’on garde pour après. Remuer pour bien mélanger. Mettre de côté
Monter les blancs d’oeufs en neige. Au milieu de la procédure,  ajouter les trois cuillères à soupe de sucre et continuer à battre jusqu’à ce que les blancs soient très fermes.
Dans un autre bol, fouetter les jaunes d’oeuf et l’huile et bien mélanger. Incorporer l’eau et l’extrait de vanille. Fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et double de volume.
Ajouter les ingrédients secs et mélanger pendant une minute environ, ou jusqu’à consistance très lisse.
En utilisant une spatule en caoutchouc incorporer très délicatement ⅓ des blancs dans ce mélange. Il est important de toujours mélanger dans la même direction. Répéter l’opération deux autres fois, jusqu’à ce que la préparation soit bien mélangée.
Verser la pâte dans le moule préparé. Cuire pendant 45 minutes.
Laisser le gâteau refroidir dans son moule de cuisson pendant 30 minutes, puis le retourner sur une grille et décoller le papier sulfurisé.


Garniture à base de crème pâtissière:
(J’ai utilisé une recette du carnet de cuisine de mon enfance)
Ingrédients:
250 ml de lait
½ cuillère à café d’extrait de vanille
1 petite pincée de fleurs de lavande comestible séchées (facultatif)
2 jaunes d’oeufs
50g de sucre
10 g de fécule de maïs
20g de farine
Préparation :
Faire chauffer le lait, la lavande et la vanille à feu moyen. Le lait doit être tiède, pas trop chaud.
Pendant ce temps, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre, jusqu’à consistance lisse.
Tamisez la farine et la fécule de maïs et bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit totalement lisse.
Continuer à mélanger et verser lentement le lait chaud. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène.
Verser le mélange dans une casserole sur feu moyen / élevé. Remuer constamment et amener à ébullition. Lorsque ça bout, réduire à feu doux et continuer à remuer pendant 2 minutes, ou jusqu’à ce que le mélange ait épaissi.
Retirer du feu, transférer dans un bol et laisser refroidir.
Verser 2 dl de crème dans un robot culinaire avec un fouet et battre la crème. Quand elle commence à devenir un peu ferme, ajoutez deux cuillères à soupe de sucre et fouetter jusqu’à ce que la crème ait une consistance ferme.
Ajouter délicatement la moitié de la crème pâtissière froide et délicatement mélanger les deux.

Sirop à la lavande:
Ingrédients:
75 g de sucre
80 ml d’eau
1petit fleurs pincée de fleurs de lavande comestible séchées

Préparation:
Dans une casserole, sur feu moyen, mélanger l’eau et le sucre. Remuer jusqu’à ce que le sucre soit dissous et porter à ébullition.
Ajouter la lavande et laisser mijoter pendant 4-5 minutes à feu doux.
Garder de côté.


Assemblage du framboisier:

Garnir le moule choisi de papier sulfurisé en montant bien haut sur les côtés.

Couper le gâteau en deux horizontalement. Il y aura alors deux morceaux, qui seront les deux couches du gâteau.
Poser un des morceaux de gâteau dans le moule et  verser du sirop dessus. Étendre une mince couche de crème dessus.
Disposer les framboises sur les côtés du gâteau, en les plaçant bien contre les côtés du plat, et au milieu, laissant un peu d’espace entre elles.

A l’aide d’une poche à douille, remplir les espaces entre les framboises, puis une fine couche sur le dessus du gâteau.
Placer le deuxième morceau de gâteau dessus.
Au lieu de recouvrir cette dernière couche du gâteau avec de la pâte d’amande, j’ai préféré faire avec un glaçage framboise.
(Mixer 50g de framboises. Les passer au tamis pour enlever les petites graines. Mettre dans une casserole avec 0.5dl d’eau,  1 cuillère à café d’agar-agar et 2 cuillères à soupe de sucre glace. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 2 minutes. Retirer du feu et laisser refroidir pendant 10 minutes. Étaler une mince couche sur le dessus du gâteau.)
Réfrigérer pendant au moins 4 heures.
Avant de servir, retirer délicatement le papier autour du gâteau.

J’ai servi ce framboisier avec un coulis de framboise.

Sweet Potato & Feta salad – Salade de patate douce et feta

(en français, plus bas)

It is summer time in Switzerland and one of the thing I enjoy most during summer is having picnics!

And what about you, dear readers, do you like picnics? Is there any picnic food/tips/stories you would like to share?

When I think of a picnic, many happy, colourful things come to my mind:

The pleasure of sitting in the grass or on the beach , a bright summer tablecloth, lots of laughters, chilled rosé wine, the loving atmosphere of food sharing and, of course, the excitement of preparing the food! Even a simple piece of cheese and bread become suddenly so festive!

It was during a recent picnic that my dear friend H. brought this bright and tasty sweet potato salad!

The taste of feta cheese blends very well with the sweetness of potatoes and the pumpkin seeds add a crunchy touch to the soft texture of the main ingredients. It is quick to prepare and I am totally in love with its orange colour! Careful, though,  one gets very addicted to it and you might be asked to bring it to all the upcoming picnics you are invited to!

Ingredients for 4 servings:

4 medium sized sweet potatoes (about 500g)

2 tablespoons oil (olive oil for me)

1/2 teaspoon turmeric

2 cloves garlic, crushed

1 large onion, chopped

200g feta cheese, diced

2 tablespoons parsley, chopped

2 tablespoons pumpkin seeds

salt and pepper to taste

Method:

Put the unpeeled sweet potatoes in a large pot. Cover with water. Put on the stove and bring water to a boil. Reduce heat to medium and cook until a knife can be inserted easily in the potatoes.

Drain the potatoes and keep aside to cool down.

When they have cooled enough to be held in your hand, peel them. Then you can dice or slice them. I made little balls, using a “cuillère parisienne” (click on the word).

Heat the oil in a pan.

Add the turmeric, garlic and onion. Strirring frequently, fry until the onion start to become a little golden.

Add the potato balls and fry briefly, for 2-3 minutes, stirring constantly. The idea is that the potatoes are coated with turmeric, garlic and onion. Keep aside.

Dice the feta cheese and put it in a bowl. Add the sweet potato balls. Season with freshly ground pepper and a little salt (the feta cheese is already pretty salty).

Add the parsley and sprinkle with pumpkin seeds.

You can serve it immediately, with potato ball still warm or cold.

I am sending this salad to Anamika of the blog Taste Junction, for the “Salad Spread” event she is organising (until 30th July)

Salade de Patate Douce et feta

Ici, en Suisse, c’est l’été et une de mes activités préférées pendant l’été c’est d’organiser des pique-niques!

Et vous, chers lecteurs, aimez-vous les pique-niques? Voulez-vous partager vos anecdotes, conseils, recettes de pique-niques?

Quand je pense à  “pique-nique”, il y a plein d’idée colorées et joyeuses qui me viennent à l’esprit:

Le plaisir d’être assis dans l’herbe ou sur la plage, une nappe aux couleurs gaies, beaucoup de rires, un vin rosé bien frais, l’atmosphère  pleine d’amour du partage de la nourriture et, bien sûr, l’excitation de la préparation d’un repas festif et fameux!

C’est lors d’un pique-nique récent en sa companie que ma chère amie H. a apporté cette savoureuse salade de patates douces.

Le goût de la feta se marie très bien avec la douceur des patates et les graines de courge ajoutent une touche croquante à la texture plutôt moelleuse des principaux ingrédients. Elle est préparée en un éclair et je suis totalement sous le charme de sa couleur orange! Il faut cependant faire attention, car on y devient vite accro et on pourrait bien vous demander d’en apporter à tous les futurs pique-niques auxquels vous serez invités!

Ingrédients pour 4 personnes:

4 patates douces de taille moyenne (environ 500g)

2 cuillères à soupe d’huile (huile d’olive pour moi)

1 / 2 cuillère à café de curcuma

2 gousses d’ail hachées

1 gros oignon, coupé finement

200g de feta , coupée en dés

2 cuillères à soupe de persil ciselé finement

2 cuillères à soupe de graines de courge

sel et poivre pour assaisonner

Préparation:

Mettre les patates douces non pelées dans une grande casserole. Les recouvrir avec de l’eau. Mettre sur le feu et porter à ébullition. Réduire à feu moyen et cuire jusqu’à ce qu’un couteau puisse être inséré facilement dans les patates.

Égoutter les patates et les laisser refroidir un peu.

Dès qu’elles ont  suffisamment refroidi pour être tenues dans dans la main sans se brûler, pelez-les. Ensuite, on les coupe en dés ou en tranches.  J’ai fait des petites boules, en utilisant une cuillère parisienne (cliquer sur le mot).

Chauffer l’huile dans une poêle.

Ajouter le curcuma, l’ail et l’oignon. Tout en remuant fréquemment, faire frire jusqu’à ce que l’oignon commence à dorer.

Ajouter les boules de patate douce et faire revenir brièvement, pendant 2-3 minutes, en remuant constamment. L’idée est que les patates soient recouvertes avec le curcuma, l’ail et l’oignon. Mettre de côté.

Couper la feta en dés et la mettre dans un bol. Ajouter les boules de patates douces. Assaisonner avec du poivre fraîchement moulu et un petit peu de sel (la feta est déjà salée).

Ajouter le persil et saupoudrer de graines de courge.

Cette salade se sert froide ou on peut la servir immédiatement, avec les boules de patate douce encore tièdes.